En voiture Simone...
c'est moi qui conduis et c'est toi qui klaxonnes :) Le plaisir de partager nos 365 jours autour du monde avec vous...



Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photos


Où suis-je actuellement ?




_______________________________

Newsletter

Saisissez votre adresse email

«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Le Belize et la fin de nos aventures :)

.
Coucou :)
.
C'est dans un
état "second", un mélange d'excitation et une sérénité totale, que nous rédigeons cet article, car dans moins de 24h nous serons dans un des nombreux avions qui nous rameneront au bercail :) Incroyable ! Ca nous semble presque irréel !
.
Revenons a nos dernieres semaines passées dans ce surprenant et peu connu pays qu'est le Belize, ancienne colonie britannique (l'anglais en est d'ailleurs la langue officielle). Nous partons donc a la découverte de ce petit bijou :)
.
Nous avons
quitté le Guatemala a l'aube, toujours chargées comme des mules, mais heureuses car il s'agissait d'un de nos derniers trajets en bus.
.
Syl avec "gros pataud 2"
.
Al et son "matos" :)
.
Apres quelques heures de bus et le passage de la frontiere nous voici arrivées au Belize.
.
Des notre entrée dans ce nouveau pays, qui nous était jusqu'alors inconnu, nous avons été agréablement surprises par tant de différences culturelles. On se croirait transportées en Afrique ainsi qu'en Jamaique. Fantastique ! :) En effet, c'est une société pluriethnique largement métissée : les créoles, descendants d'esclaves d'Afrique; les métisses, hispanophones d'origine maya-espagnole; les Garifunas, Noirs caraibes; des Indiens et des milliers de Chinois d'Arabes et d'Hindous (qui tiennent énormément de magasins). Un cocktail extraordinaire !
.
Notre bus nous a larguées au milieu de nulle part, au bord d'un carrefour
, avec comme mission : "héler un bus pour Dangriga".
.
Mission accomplie avec brio car 15 minutes plus tard nous nous retrouvions debout dans un bus bondé au milieu d'une foule de Garifunas. L'ambiance était folle. Nous avons ri tout le trajet :) Du jamais vu :)
.

Lors de ce trajet, nous avons d
écouvert une végétation luxuriante, normal car le pays est recouvert d'une immense foret tropicale qui s'ouvre sur la mer des Caraibes.
.
C'est par une chaleur
étouffante que nous sommes bien arrivées a Dangriga. Cette ville est un peu "étrange" et il y peu de raisons de s'y arreter si ce n'est d'etre passionné par la culture Garifuna ou de vouloir rejoindre une des magnifiques iles au large, appelées "Caye". Il n'y a quasiment pas d'infrastructures touristiques ici et de se dégotter un petit restaurant sympa releve de l'impossible... Nous avons uniquement trouvé un cheesburger et des galettes digestives :) pas jojo :) voila notre repas de Paques. Nous vous enviions sous vos tonnes de lapins en chocolat :)
.
Rue de Dangriga
.
Puis notre reve de terminer ce voyage en beaut
é sur une ile paradisiaque s'est réalisé :) En effet, ici il y a de quoi faire. La cote du Belize est une merveille naturelle, sa barrière de corail est la seconde plus grande au monde, après celle d´Australie et la premiere "vivante".Elle a été inscrite au Patrimoine mondial de l´UNESCO en 1996. En plus d´être la plus grande barrière de corail de l´hémisphère nord, elle est vraiment bien préservée, et offre un écosystème très divers, des centaines d´ilots et d´atolls, entourés de petites barrières de corail, avec sable blanc et eaux cristallines.

C'est donc sur la minuscule ile de Tobacco Caye, située a 30 minutes de bateau (ou plutot de barque :) de Dangriga, que nous avons passé quatre jours merveilleux.
.
Voici THE ile :) et a droite, notre bungalow sur pilotis ! Le pied ! :)
.
Nous nous sommes completement laiss
ées vivre au rythme local : lecture dans le hamac, marche de 10 minutes pour faire le tour de l'ile, poi, fantastique snorkelling entourées de poissons et de coraux fabuleux, observation depuis notre bungalow du ballet des raies et des "lucioles d'eau" et, pour couronner le tout, l'appel de la cloche au moment des délicieux repas. La belle vie...
.
Le charmant bar de l'ile qui vibre aux sons des chansons de l'Uncle Bob :)
.
L'ile etait envahie de milliers de magnifiques coquillages que nous n'avons bien entendu pas pu ramener.
.
.
Al, la Viking rassemblant ses troupes :)
.
Et bien entendu, tous les soirs, nous admirions les extraordinaires couchers de soleil les pieds dans l'eau depuis notre bungalow :)
.
.
Puis nous avons d
écidé de quitter ce petit coin de paradis afin de nous rapprocher de l'aéroport en vue de notre départ imminent et, par la meme occasion, de découvrir pour ces quelques derniers jours, une nouvelle ile : Caye Caulker.
.
Cette ile est beaucoup plus grande, l'ambiance toujours aussi détendue, les rues sont en sable et il n'y a pas de voitures si ce n'est quelques voiturettes électriques. Quel bonheur :)
.
Une rue :)

.
Une autre rue :)
.
A nouveau nous avons pris le rythme local : lecture,
écriture, poi, détente et sublime sortie en snorkeling durant laquelle nous avons nagé avec des raies et avons meme pu les toucher. Impressionant !
.
Et voila, nous arrivons au terme de notre fabuleux voyage...
Nous allons rentrer enrichies (non pas en argent :), heureuses et des projets plein la tete. Ceci est donc loin d'etre une fin, mais au contraire, une continuité :)
.
C'est dans une excitation completement folle que
demain matin nous voguerons jusqu'a Belize City afin d'y prendre notre premier avion. Dans 2 jours nous toucherons a nouveau le sol suisse. Vivement la raclette :) on n'en peut plus... :)))))
.
Dernier petit coucou a la mode belizeenne :) Peace & Love man :)
.
Nous vous embrassons tres fort et vous remercions de nous avoir suivies durant ces 365 jours :)
.
A toute !!!!
.
Nous, tres heureuses, vive la vie :)
.
ps : nous redigerons un dernier article
sur notre voyage d'ici quelques semaines...


Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 09:18, le 10/04/2009, Belize

Le Guatemala

.

Hola depuis le Guatemala :)

.

Voici l'avant dernier article de ce blog et oui, car dans 11 jours nous serons de retour en Suisse :)

.

Nous nous trouvons donc au Guatemala depuis maintenant quelques semaines. Ce pays est extraordinaire. Entre ses paysages somptueux, ses volcans en activité, ses lacs, ses jungles et ses sites archéologiques, il offre une grande diversité. La majeure partie des Guatémaltèques, d'une infinie gentillesse, descendent directement des Mayas et représentent 60% de la population qui a su conserver ses langues, ses coutumes, son folklore et ses costumes riches en couleurs.

.

Nous sommes arrivées depuis le Mexique et avons directement remarqué, à la frontière, la grande différence entre ces deux pays. Au Guatemala, tout est un peu plus "désorganisé" :)

.

Nous avons passé quelques jours à Panajachel, au bord d'un des plus beaux lacs du monde, le lac Atitlán puis nous nous sommes rendues à  San Pedro, petit village situé sur l'autre rive du lac.

.

Vue du lac Atitlán entouré des volcans. Sublime !

.

A San Pedro nous avons eu la chance de séjourner dans un quartier à l'écart du tourisme et logions chez une adorable famille, la famille de Monsieur Peneleu :)

.

Vue du toit de notre auberge

.

Ruelle que nous empruntions quotidiennement pour nous rendre au centre du village afin de nous alimenter :)

.
Chez Monsieur Peneleu, nous dormions dans la chambre la moins chère que nous ayons eue durant notre voyage : 3 francs suisses par personne avec en prime des animaux de compagnie : araignées, scorpions que nous vous laissons admirer ci-dessous :)

.

.

Notre auberge hébergeait aussi une troupe fantastique d'artistes japonais avec qui nous avons beaucoup ri. Le soir venu, nous avons eu le privilège d'assister à l'un de leur spectacle de feu sur notre toit. Totalement en admiration, dès le lendemain, nous nous sommes mises à la tâche et avons confectionner nos propres "Poï" (= sorte de chaussettes remplies de grains de riz avec lesquelles nous effectuons des figures artistiques avec nos bras et nos poignets :) Nous pensons qu'une démonstration dès notre retour sera plus simple :) En attendant, vous pourrez découvrir à la fin de cet article une photo de nous, nous entraînant assidûment :)

.

Une semaine s'est donc écoulée paisiblement dans ce petit village puis nous avons repris le bateau pour nous rendre au fameux marché de Chichicastengango, l'un des plus grands d'Amérique Centrale. Nous y sommes arrivées la veille et ainsi, avons pu assister à la préparation des stands.

.

Quelques stands, un tuc-tuc et au loin, l'église :)

.

Nous avons déambulé toute la matinée entre les fantastiques stands colorés et comme vous pouvez l'imaginer, nos sacs ont encore grossis :) Voici quelques photos de ce marché :

.

.

.

Homme en habit traditionnel

.

Superbes tissus colorés

.

.

.

.

Nous avons ensuite poursuivi notre chemin vers Antigua, la plus belle ville du pays inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco. Elle était l'ancienne capitale créée par les Espagnols et fut à plusieurs reprises détruites par des tremblements de terre.

.

Cette ville est de toute beauté. Nous sommes tombées sous son charme.

.

Voici le fameux arche

.

.

Marché aux fleurs devant l'église

.
.
L'arche et le volcan Agua
.
Antigua est entourée de majestueux volcans dont un, toujours en activité.
.
Superbe vue du toit de notre auberge

.

Fumerolles du volcan Pacaya

.

Durant notre séjour, nous avons pu déguster une délicieuse fondue au Gruyère et Tilsit dans un restaurant tenu par un Lausannois. Quel délice ! Pas de photo de la fondue, par contre, le lendemain, nous nous sommes régalées d'une délicieuse salade au Gruyère. Après plus de 11 mois, c'était un pur plaisir :)

.

.

Nous y avons séjourné juste avant le commencement de la Semaine Sainte et heureusement pour notre porte-monnaie car, comme la ville est envahie, les prix grimpent en flèche. Les fêtes de Pâques prennent une ampleur particulière à Antigua par le nombre de processions. Les porteurs, vêtus de toges de couleurs, transportent de lourdes statues du Christ ou de la Vierge, au son d'orchestres de cuivres et de percussions. Les rues sont recouvertes de tapis de sciure de bois colorés et ornés de motifs de fruits et de fleurs. Nous avons eu la chance d'assister à la première procession.
.
Jeune homme se dirigeant vers la procession avec de l'encens dans sa main droite
.
Les tapis en sciure de bois

.

Les hommes et leur costume. On se croirait en Arabie Saoudite :)

.

La procession dans toute sa splendeur

.

Après la procession, nous sommes parties pour Guatelama Ciudad afin d'y prendre un bus de nuit qui nous a amenées jusqu'à Flores, tout au nord du pays, dans la jungle du Petén.

.

Sacré changement de climat ! Après avoir passé plus de 3 semaines à plus de 1'500m d'altitude, nous voilà dans un climat tropical. Vive les piqûres, les petites bêtes de toute sorte et la transpiration :)))))))

.

Depuis plusieurs jours nous dormons à El Remate, charmant petit village au bord du lac Petén Itzá. Nous avons logé dans un joli bungalow avec un nouvel ami animal : un scorpion, deux à trois fois plus gros que celui de San Pedro. Hélas, comme il y avait une panne d'électricité, nous n'avons pas pu le photographier et avons eu beaucoup de peine à retrouver sa trace pour l'assassiner. Mais bien entendu, c'est à nouveau le propriétaire du lieu qui s'est chargé de cette besogne :)

.

Dans la région, à 33 km de là, se trouve un des plus beaux sites Mayas : Tikal. C'est ici la jungle, la vraie :) Les ruines y sont enfouies et quel bonheur de se promener quasiment seules aux sons impressionants des singes hurleurs et des bavardages des nombreux oiseaux tropicaux. Nous avons adoré cet endroit. Quelle belle énergie !

.

The jungle !

.

Maman singe avec bébé singe sur son dos. Magnifique !

.

Singe pendant à une branche :)

.

Splendide toucan coloré. Nous savons dorénavant reconnaître son chant : il croasse :)

.

El mundo perdido...

.

Syl toute petite, impressionnée par la grandeur de Dame Nature :)

.

Al, au pied de l'arbre (et non pas au pied de la crêche MC :)

.

Fantastique vue sur la jungle et les temples de la Plaza Mayor depuis un temple escaladé

.

Un des milliers d'arbres que nous avons adorés sur parterre de fleurs violettes :)

.

Nous avons emprunté une échelle quasiment à la verticale pour grimper à quasi 60 mètres de haut. Quelle frayeur !

.

L'ascension a été récompensée par une magnifique vue

.
Et ce même temple vu d'en bas :)

.

Puis, nous nous sommes dirigées vers la Plaza Mayor sur laquelle trône deux majestueuses pyramides. Voici la plus belle et la plus célèbre de Tikal, celle du Temple du Grand Jaguar.

.

.

Syl devant la belle pyramide

.

Al au pied :) de LA pyramide :)

.

Après une journée inoubliable (mais aussi épuisante :) car le départ se fit à 5h du matin), nous avons retrouvé notre bungalow et sommes parties, comme tous les soirs, admirer le coucher du soleil et nous entraîner au "Poï" :)

.

Le lac Petén Itzá et sa belle couleur turquoise. On se croirait parfois au bord de la mer.

.

Le coucher du soleil

.

Al s'excercant au Poï :)

.

Syl en faisant de même sous le regard attendri d'un cheval :)

.

Et voilà pour ce récit de nos aventures guatémaltèques. Demain nous quittons ce beau pays pour nous rendre au Belize. Nous ne savons pas encore exactement où.. mais l'objectif est de trouver une petite île paradisiaque en vue d'y pratiquer un peu de snorkeling. C'est quand même la 2ème plus grande barrière de corail du monde, il ne faudrait donc pas passer à côté de cette opportunité :)

.

Nous vous embrassons très fort et allons boire un raffraîchissement car nous allons exploser de chaud :) 

.

A très vite pour la suite et fin de nos merveilleuses aventures :)

.

Nous



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 05:19, le 9/04/2009, El Remate

Le Chiapas

.

Coucou, c'est déjà nous :)

.

Et oui, même dans les petits villages du Guatemala, internet est performant. Etonnant la technologie...

.

Voici donc la fin de nos fantastiques aventures mexicaines.

.

C'est un soir de pleine lune que nous avons quitté Zipolite (malgré la "Full Moon Party", quel exploit :) pour nous rendre à San Cristóbal de las Casas, dans les montagnes du Chiapas. Après 12 heures de bus, nous sommes arrivées à bon port et avons rapidement constaté que la température avec baissé de plusieurs degrés, voire chuté brutalement... normal, car San Cristóbal se trouve à 2'200m d'altitude.

.

Une de ces magnifiques ruelles. Grande calle ! :) 

.

Transies de froid, nous nous sommes dégottées une petite auberge et avons bu des thés toute la matinée. Et la grande surprise du jour : Nic revenait ce même jour en ville :)

.

Depuis plus d'un mois, Nic se trouve aussi au Mexique pour une mission humanitaire. Il est envoyé dans les villages en tant qu'observateur pour l’accompagnement de communautés villageoises dans des régions de conflit. L’objectif est de prévenir des actions violentes sur les populations civiles grâce à une présence internationale et pour mieux comprendre, voici quelques explications sur la situation dans le Chiapas, un peu longues on l'avoue.. mais Ô combien importantes. C'est parti :) 

.

Le Chiapas est une région magnifique, montagneuse, au climat rude et à la végétation luxuriante. C'est ici que vit la plus grande majorité des populations indigènes (pour la plupart, des descendants des Mayas). Le Chiapas est l'Etat de plus pauvre du Mexique. Plus de 80% des communautés indigènes n'ont ni eau potable, ni hôpitaux, ni électricité. Et pourtant, cette région est stratégique et c'est pour cela qu'elle attire autant de convoitises : presque la moitié du potentiel hydroélectrique exploité du pays ainsi que d'importantes ressources pétrolières, forestières et agricoles y sont concentrées.

.

Le 1er janvier 1994 est entré en vigueur l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui associe économiquement le Mexique à ses voisins du nord, les Etats-Unis et le Canada). Ce même jour, dans la stupeur général, les paysans indiens se soulèvent et prennent les armes avec pour modèle Emiliano Zapata (d'où leur nom, "EZLN" : Ejercito Zapatista de Liberación Nacional). Cette guérilla revendique le droit à la terre, au logement, à la santé, à l'éducation, au travail, à la justice et à l'égalité entre tous, mais aussi la reconnaissance de leur identité et de leur culture en tant que peuple indigène.

.

Depuis la conquête espagnole, l'histoire des populations indigènes rime avec extermination, exploitation et humilation. La Constitution du Mexique ne reconnait toujours pas l'existence des Indiens alors qu'ils représentent près de 10% de la population, soit environ 10 millions de personnes. Un sentiment résumé par Marcos, la voix des Indiens du Chiapas : "Ils nous "civilisèrent" hier et veulent aujourd'hui nous "moderniser"."

.

En 1996 ont été signés avec le gouvernement mexicain les accords de San Andrès pour les « Droits et Cultures des peuples indigènnes ». Les engagement n’ont jamais été tenus par l’Etat Mexicain. Au contraire, après la signature des accords, 80 000 militaires ont envahi le Chiapas pour exterminer l’EZLN. Le 22 décembre 1997, des paramilitaires (issus de l’armée mexicaine) tuèrent 45 indigènes de la communauté d’Acteal, en majorité des femmes et des enfants. Ceci fut la réponse du "Mal Gobierno" (= gouvernement mexicain).
.

Les Indigènes vivent dans des communautés autonomes organisées autour de 5 "caracol" (=escargot) qui sont des espaces de rencontre entre les zapatistes et la "société civile". Généralement, on y trouve un petit centre de documentation, une école, une clinique et un lieu de rassemblement.

.

Depuis 1994, il n'y a donc aucune avancée concrète : les peuples indiens ne comptent toujours pas politiquement et luttent toujours pour leur terre et leur liberté.

.

Nous tenons à remercier le guide du routard ainsi qu'internet pour toutes ces sources d'informations :)

.

Nous avons mieux compris leur cause grâce à Nicolas qui nous a emmenées au "Kinoki" (salon de thé où sont projetés des film et documentaires très intéressants). C'est en regardant "Zapatistas cronica de una rebellion" que nous avons été touchées par leur cause et leur unité. "El pueblo unido jamas sera vencido !" (le peuple, uni, jamais ne sera vaincu!) 

.

Reconnaissez-vous cet homme engagé pour cette noble cause ?

.

.

Et oui, c'est Nicolas !!!! :) portant le passe-montagne des Zapatistes :) Mais ne vous inquiétez pas, c'était pour la photo et contre le froid :)

.

Nous et Nicolas :) On se croirait dans un reportage d'Envoyé spécial :)

.

Après ces "brèves" explications :), nous reprenons notre récit. Nous sommes donc restées deux semaines à San Cristobal. C'est une ville de toute beauté et culturellement si intéressante. Nous sommes tombées sous le charme.

.

L'église, superbe !


.

La Calle Real de Guadalupe, rue principale très animée


.

Nous avons adoré nous promener dans ces ruelles et une fois la nuit tombée, aller déguster soit du bon vin (et même du vin chaud :) par cette fricasse, que rico ! ) ou de bon mojito dans les nombreux bars sympas de la ville et rencontrer, grâce à Nicolas, des gens engagés de tous les horizons.

.


.

Nous avons exploré le musée de la Médecine maya, visite très instructive, notamment la méthode d'accouchement des femmes mayas : c'est à genoux, accrochées au cou de leur mari chéri :) qu'elles "expulsent" l'enfant. Et bien d'autres remèdes naturels fascinants.

.

Nous avons bien évidemment arpenté le marché artisanal... quasi quotidiennement :) Vous imaginez donc bien que nos sacs ont repris quelques kilos :(  :)

.

Les coccinelles omniprésentes au Mexique. On adore :)

.

Nous avons passé d'excellents moments dans cette ville en compagnie de Nicolas, merci à toi Nico ! Que la luche sigue ! :) (Que la lutte continue !)

.

Une fois Nicolas repartit dans une nouvelle communauté, nous nous sommes rendues à Palenque, situé dans la jungle à 5h30 de bus de San Cristobal.

.

Palenque est un des sites Mayas les plus impressionnants du Mexique et l'un des mieux conservé. Ce qui fait tout son charme est qu'il est entouré de végétation luxuriante : la jungle ! Quelle beauté !

.

Le temple des Inscriptions : notre préféré :) C'est là que fut retrouvé le tombeau du roi Maya : Pakal

.
Le Palais et sa superbe tour construite pour l'observation du soleil et des astres

.
Al, devant notre temple d'amour :)

.

Vue d'ensemble sur les temples. Que de marches que nous avons gravies :)

.

Syl, devant notre temple d'amour :) Un nouveau rêve réalisé :)


.

Sculptures mayas

.

Joli petit temple entouré d'arbres.

Toute la matinée, nous nous sommes promenées entre ces superbes temples dont certains sont encore enfouis sous la végétation.
.


.

L'arbre sacré des Mayas : le magnifique Ceiba

.

Fleur sauvage de la jungle :)

.

Bien entendu, ce magnifique site attire moultes visiteurs. C'est pour cela que nous n'y avons passé que deux nuitées dans un charmant petit bungalow. Puis, nous avons pris à nouveau de l'altitude en retourant à San Cristobal.

.

C'est de là que notre voyage s'est poursuivi en direction du Guatemala, le pénultième pays que nous sillonnons actuellement :)

.

A très vite pour bientôt la fin de nos aventures :)

.

Nous vous embrassons tendrement.

.

Nous



Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 06:17, le 28/03/2009, San Cristóbal de las Casas

Oaxaca et Zipolite

.

Coucou tout le monde ! Nous revoilà pour la suite de nos aventures mexicaines :)

.

Nous étions donc restées au départ de Sonia qui est bien rentrée en Suisse pour information :) Nous avons le même jour pris un bus et foncé à travers le Mexique :) direction Oaxaca (qui se prononce "Oahaca" si jamais).

.

Cette ville est très belle. Nous avons beaucoup aimé nous ballader dans ses ruelles colorées et animées. Nous vous laissons le plaisir de les admirer.

.

Une rue et notre petit balcon (à la gauche de la dame) où nous nous sommes régalées en crêpes de toutes sortes


.

Une autre belle rue :)


.

Dans cette petite ville, nos estomacs ont été conquis (comme partout au Mexique d'ailleurs). Nous avons découvert une des meilleures pizzerias del mundo ! Que rico ! :)

.

Mise à part manger, dormir et faire les marchés, nous avons quand même agi :) 

.

Nous nous sommes rendues à Monte Albán, la cité la plus importante de la culture Zapotèque (= peuple vivant dans l'état de Oaxaca). Ce site archéologique se situe au sommet d'une colline surplombant la vallée. Nous avons adoré l'énergie du lieu. De plus, il n'y avait quasiment personne, ce qui a rendu cette visite fort agréable.

.

La place centrale du site


.

Vue d'ensemble. Regardez un peu ce ciel magnifique !


.

Magnifique arbre !  

.

Nous avons gambadé toute l'après-midi entre ces puissantes ruines. Ca nous a fait un bien fou de se retrouver en pleine nature au milieu des ces vestiges époustouflants .
.


.

Après ces quelques jours à Oaxaca, nous avons emprunté une des routes la plus sinueuse de notre voyage (et pourtant nous en avons fait des trajets périlleux :) pour enfin arriver à Zipolite, au bord de l'océan Pacifique (qui comme son nom l'indique, rappelez-vous, n'a rien de "pacifique"). Enfin des vacances dans le voyage !!!!! :)

.

Comme nous l'avions mentionné précédemment, c'est l'unique plage nudiste de tout le Mexique et nous n'étions pas au courant à notre arrivée. Nous avons donc beaucoup ri et nous sommes rapidement habituées à fréquenter les "nus" :) qui sont d'ailleurs très sympatiques :)

.

Nous avons rencontré beaucoup d'anciens "hippies" qui reviennent chaque année à Zipolite, beaucoup de canadiens et américains qui y vivent une bonne partie de l'année. Cet endroit n'a donc rien du Mexique authentique, mais si vous désirez un endroit pour vous déconnecter du stress, c'est l'endroit idéal :)

.

La plage de Zipolite avec, à votre droite, un des premiers nus apperçus :)

.

En voici un autre, mais un de nos préférés, que nous avons surnommé "le monsieur au chapeau" :)


.

Nous avons donc complètement décompressé. Zipolite appelle à la détente totale, au lâcher-prise absolu :)

.

Nous nous sommes directement et rapidement adaptées à ce rythme de vie : petits déjeuners succulents et équilibrés face à la mer, des heures à nous balancer et méditer dans le hamac, un petit plongeon en fin de journée dans les vagues les plus gigantesques que nous ayons rencontrées ! (Chaque jour, les sauveteurs bénévoles se jettent à l'eau pour repêcher des nageurs n'arrivant plus à regagner la plage) et pour finir la journée en beauté, un apéro au coucher du soleil suivi d'exquis gueuletons (nous nous sommes vraiment gâtées :). 

.

Notre table d'apéro : Mojito ("happy hour" ou plutôt "Hora feliz" oblige :), guacamole et succulentes galettes mexicaines 

.

Jolie cabane vue de notre balcon

.

Le "monsieur au Chapeau" au loin :)

.

C'est comme cela que nous avons vécu durant ces deux semaines, vêtues d'un paréo et d'un maillot de bain (et oui, nous y sommes restées deux semaines... dur dur de repartir de Zipolite :) Quel pied !

.

Al, sur notre balcon, avec son paréo :)

.

Notre balcon et nos hamacs :)

.

Syl, complètement relax dans son hamac :)

.

Et bien évidemment, tous les soirs, nous admirions de magnifiques couchers de soleil sur la plage.

.

Nos ombres sur le sable (heureusement qui ne brûle plus :) et nous vous laissons le soin de trouver la pleine lune :)


.

Un des nombreux couchers de soleil

.
Et parfois, une fois la nuit tombée, nous partions avec nos amis de "Zipole" aux "party" organisées sur la plage jusqu'au lever du soleil :) Superbe ! Nous avons beaucoup ri :)

.

Zipolite restera un merveilleux souvenir où il fera bon de revenir quand le stress de la vie en Suisse nous aura à nouveau submergées :)

.

Nous avons ensuite quitté (enfin :) ce petit coin de paradis pour nous rendre à San Cristobal de las Casas. Nous y avons passé deux fantastiques semaines (dont une en compagnie de Nicolas (frère de Sylvie) en mission humanitaire bénévole dans le Chiapas). Mais tout cela, nous espérons vous l'écrire tout prochainement.

.

Depuis deux jours, nous nous trouvons au Guatemala où les moyens internet sont un peu moins performants. Nous ferons donc notre possible pour nous mettre à jour... car oui.. le retour est proche... très proche :) 
.

Nous vous embrassons tous très fort et à tout bientôt.

.

Nous



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 06:23, le 3/03/2009, Oaxaca

Viva Mexicoooooo !!!!!

.

Hola à vous tous :)

.

Nous re-voilà, en pleine forme et toujours à la playa :)

.

Comme promis, nous allons partager avec vous le récit de la semaine passée en compagnie de Sonia (ou So pour les intimes), soeur de Syl :)

.

Nous sommes donc arrivées au Mexique quelques heures avant So, et c'est dans un flou artistique que nous l'avons attendue, car nous ne savions pas si elle avait réussi à prendre sa correspondance à Miami. Nous avons été si heureuses de la voir franchir la "porte d'arrivée" comme prévu. Bravo So !

.

Après les émouvantes retrouvailles, nous avons rapidement rejoint le centre ville de Mexico (Zócalo) et notre joli hôtel, une ancienne demeure coloniale. L'heure tardive, le décalage horaire pour So et l'altitude élevée (et oui, à notre plus grande surprise, Mexico se situe à 2'200 mètres d'altitude :) ont fait que nous n'avons pas tardé à nous coucher.

.

Dès le lendemain, nous partions à l'aventure dans Mexico City, une des plus grandes villes du monde.

.

Le Zócalo, la place centrale de Mexico

.

C'est sur le toit du "Turibus", équipées d'écouteurs, que nous avons découvert les différents quartiers de la ville. Superbe journée :)

.

Nous 3, heureuses sur le toit du bus :)

.

So, toujours heureuse et toujours sur le toit du bus :)

.

Pas de temps à perdre, comme So n'était là que pour une petite semaine, nous voulions en profiter un maximum et le jour suivant nous sommes parties à Teotihuacán. Nous avons ri aux larmes dans le bus local qui nous y a emmenées, car deux guitaristes y sont venus jouer en "live", pas besoin de radiocassette ici :)

.

Teotihuacán fut un temps la plus vaste cité du Mexique et la capitale du plus grand empire précolombien. Une journée fut nécessaire pour découvrir ce site. C'est sous un soleil de plomb que nous avons escaladé les deux impressionantes pyramides du Soleil et de la Lune et de nombreux autres temples.

.

Vue d'ensemble avec sur la gauche la pyramide du Soleil    .

So sur les marches d'un joli petit temple

.

La Pyramide du Soleil, avec ses 70 mètres de hauteur et ses 222 mètres de largeur se classe au 3ème rang mondial des pyramides les plus grandes du monde. Du haut de ses 248 marches, nous dominons toute la cité. MA-GNI-FIQUE !

.

La Pyramide du Soleil

.

Syl et son chapeau d'Indiana Jones :) , en équilibre sur un petit temple

.

Nous nous sommes dirigées ensuite vers la Pyramide de la Lune que vous pouvez admirer, ci-dessous, au bout de l'allée :

.

Nous l'avons bien entendu gravie et y avons fait nos 4 heures. Quel magnifique symbole que de croquer une pomme sur la Pyramide de la Lune ! (Lune = féminité et pomme = Eve, notre mère à tous :)

.

Notre traditionnelle photo des "pieds" :)

Comme vous pouvez le constater sur la droite, So, étant au courant de cette photo, s'était faite toute belle des pieds avec son verni :) Après "Miss Tanay", la re-voilà cette fois en "Miss Teotihuacán" des pieds ! :) MDR :)

.

Al, heureuse parmis toutes ces pierres :)

.

La descente de ces temples est bien plus facile que la montée. N'oublions pas que nous sommes à plus de 2'000 mètres et que le souffle se fait court.

.

So et Syl en pleine action :)

.

C'est heureuses que nous avons rejoint nos quartiers pour y passer une dernière nuit avant de partir à la découverte des villages environnants.

.

Première étape à environ 3 heures de bus de Mexico, Taxco, un "petit village" de 90'000 âmes :) C'est une ancienne ville argentifère envoûtante et pittoresque de style coloniale accrochée au flan d'une colline abrupte. Ses étroites rues pavées où circulent moultes Coccinelles blanches, se faufilent entre de vieux édifices. De toute beauté ! Nous sommes sous le charme ! De plus, nous nous étions dégottées une magnifique chambre dans un ancien monastère du 17ème siècle ce qui nous a poussées à y passer deux nuits.

.

Une des nombreuses Coccinelles de Taxco

.

Nous avons déambulé avec joie dans ces superbes ruelles, pénétré dans chaque boutique d'argent en y ressortant très souvent avec quelques souvenirs :) Le soir, nos yeux étincelaient d'argent tellement nous en avions vu durant la journée.

.

Taxco et ses maisons blanches aux toits de tuiles

.

Lors de notre dernière journée à Taxco, nous avons emprunté le téléphérique qui nous a emmenées jusqu'au sommet de la colline pour assister au coucher de soleil tout en sirotant une Piña Colada :) Quel pied ! :)

.

Cathédrale de Taxco

.

Après une dernière nuit Ô combien douillette dans ce splendide monastère, nous quittâmes Taxco pour nous rendre à Puebla, situé à 5-6 heures de là. Que d'heures de bus :) Heureusement que les bus mexicains sont si confortables. Il est si simple de voyager dans ce pays. Quel bonheur !

.

Depuis Puebla, nous sommes parties visiter la plus vaste pyramide jamais battie, la Pyramide Tepanapa de Cholula. Lors de sa construction elle mesurait 65 mètres de hauteur pour 450 mètres de largeur, soit un volume supérieur à la Pyramide de Kheops (en Egypte :) ENORME !

.

Mais aujourd'hui, il est difficile d'imaginer une forme pyramidale dans ce monticule envahi par la végétation et au sommet duquel trône une église... triste symbole de la conquête espagnole.

.

Malheureusement, vu que le temps était orageux, nous n'avons aucune photo à partager avec vous, chers lecteurs... on vous laisse donc imaginer :)

.

Ce soir-là, comme tous les autres soirs d'ailleurs, nous nous sommes régalées d'un steak argentin. Merci beaucoup à vous, So et Romu :) pour ces succulents repas offerts.

.

Le jour suivant, en rentrant à Mexico, petite halte à la Basilique Notre Dame de Guadalupe. Avec plus de 20 millions de pèlerins chaque année, c'est le monument catholique le plus visité après la cité du Vatican. La ferveur des mexicains était impressionnante. Certains accomplissent même à genoux les derniers mètres qui les séparent de la Basilique.

.

Nous avons attendu que So brûle son cierge :) et avons à nouveau rejoint nos quartiers au centre ville.

.

Après un sortie shopping chez "Zara" (wouaouuuuuu ça faisait si longtemps... et on aime toujours ça :) et un dernier succulent repas, nous avons delesté nos sacs à dos : plus de vêtements thermiques, plus de tissus d'Amérique du Sud et autres babioles. Grâce à toi So, qui a ramené notre joli et énorme sac "Charlotte aux fraises" à bon port, nous avons pu voyager "légères" durant quelques jours :) Malheureusement... à Oaxaca nous avons "rechuté" et acheté à nouveau de superbes châles en laine... donc, nous re-voilà à la case départ :) 

.

Et voilà comment cette superbe semaine s'est achevée.

.

Dans la joie et la bonne humeur, nous avons accompagné So, arc en main :) MDR, à l'aéroport. En effet, elle était "armée" d'un joli petit arc artisanal pour Vitali, qui n'a pas passé les conditions de sécurité aérienne :) Nous avons donc dû retourner l'emballer et l'enregistrer. Quelle histoire qui nous a bien fait rire ! :)

.

C'est pourquoi, après toutes ces allées et venues, les "aux revoirs" étaient moins douloureux que prévu :) A dans moins de deux mois chère So, chère à notre coeur :) et grâce à toi, nous n'oublions plus la PROPINA :) (= pourboire) et en laissons dorénavant à profusion dans les restaurants :) Tu serais si fière de nous :)

.

Merci encore Sonia pour ta visite et pour cette semaine fantastique !

.

C'est sur un fond de musique classique que nous vous laissons pour aujoud'hui car il est l'heure pour nous d'aller nous relaxer dans nos hamacs puis d'aller faire "trempette" :) entourées de plein de ..kettes :) et oui, la rime continue :)

.

Nous vous embrassons chaleureusement chers lecteurs et vous envoyons plein de soleil depuis Zipolite :)

.

A très vite pour la suite de nos aventures mexicaines

.

Nous

 



Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 11:46, le 24/02/2009, Mexico

Suite de la Bolivie, petit et dernier saut au Chili, puis Pérou

 

Hola à vous tous :)

.

Nous espérons que vous vous portiez tous bien.

.

Pour notre part, c'est le pa-ra-dis :) Nous rédigeons cet article depuis une superbe plage mexicaine réputée pour son....nudisme :) Et oui, nous voyons toute la journée des kékettes et des nénès et on ne vous cache pas que nous sommes MDR (mortes de rire :) L'ambiance y est très détendue et nous nous offrons une semaine, voire plus, de vacances dans ce voyage.

.

Nous reprenons notre récit là où nous en étions restées, c'est à dire notre départ d'Uyuni pour Sucre, superbe ville bolivienne que nous vous laissons découvrir ci-dessous :

.

.

A Sucre, nous n'avons pas fait grand chose, mise à part se ballader dans ses magnifiques ruelles blanches, quelques achats de tissus locaux et assister à une manifestation contre la nouvelle constitution qu'Evo désirait modifier, et il l'a fait ! Vu que le climat politique était un peu "chaud", nous ne nous y sommes pas attardées et avons pris la route pour nous rendre à nouveau au Chili en faisant une halte â Oruro.

.

Nous avons beaucoup apprécié la Bolivie. C'est un pays magnifique ! Grande Bolivia ! Cependant, il est plus difficile d'y voyager que dans d'autres pays d'Amérique du Sud (point de vue confort surtout). Ce qui nous a surtout frappées, c'est la différence de classes sociales... tant de pauvres "pauvrissimes" et de riches "richissimes" et aussi, les tonnes de déchets déversés dans leurs si beaux paysages.. nous avons d'ailleurs envoyé un mail à Evo Morales afin de sensibiliser la population sur ce triste problème.

.

Comme nous l'avions mentionné dans notre précédent article, nous fûmes ravies de redescendre au niveau de la mer pour rejoindre Arica, au nord du Chili.

.

Superbe volcan bolivien sur notre route

.

Arica est une station balnéaire oû les Chiliens y viennent en masse durant leurs vacances. Il y avait donc du monde. Nous avons beaucoup aimé nous rendre au port, admirer les poissonniers et leur récolte ainsi que la grande quantité d'animaux marins attendant les restes de poissons.  

.

Enorme lion de mer et un joli pélican

.

Madame et Monsieur lion de mer :)

.

Gros plan sur son "petit" minois :) Nous étions si proches que lorsqu'ils bâillaient, nous sentions leur haleine peu fraîche :)

.

Durant ce voyage, nous avons, grâce à Si et Ro (merci à vous 2 :) redécouvert la saveur des avocats. Nous adÔrons les avocats et en mangeons à toutes les sauces : farcis aux crevettes, au thon, au poulet, .... un vrai régal !

.

.

Puis nous avons enfin quitté pour de bon le Chili (nous y étions déjà au début du mois d'octobre) pour nous rendre au Pérou, direction Arequipa.

.

Arequipa est une très jolie ville. Nous avons visité des musées dont le Sanctuarios Andinos oú est normalement exposée la momie de Juanita, jeune fille inca sacrifiée au sommet d'un volcan et retrouvée congelée en parfait état de conservation. Visite très instructive.

.

Avec quelques souvenirs en plus dans nos sacs, notre chemin s'est poursuivi jusqu'à Huacachina, fantastique oasis au milieu de dunes de sable gigantesques ! Un petit coin de paradis.

.

Notre superbe hotel au pied des dunes :) la claaaaassse :)

.

Pendant que Florence s'est envoyée en l'air (enfin !!!!! :) sur les lignes de Nasca ;) nous avons gravi les dunes et foncé en boogie dans le désert ! Extraordinaire !

.

Dune que nous avons escaladée (vous ne vous rendez pas compte à quel point c'est difficile de marcher, s'enfoncer dans ce sable brûlant)

.

L'oasis vue d'en haut

.

La ville d'Ica au loin

.

Syl, "Veni, vidi, vici" :)

.

.

Al, "Veni, vidi, vici" aussi :)

.

.

Nous avons quitté Huacachina pour passer une dernière nuit à Lima avant de nous envoler pour Mexiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiicooooooo :).

.

C'est ainsi que nos chemins se sont séparés. Florence est rentrée en Suisse et nous avons poursuivi notre fantastique aventure !

.

Et savez-vous qui allait nous retrouver à Mexico ?  Sonia (soeur de Syl pour ceux qui ne la connaisse pas :) qui a atterri quelques heures après nous à Mexico City.

.

Nous avons passé une semaine formidable en son agréable compagnie mais tout cela, va suivre d'ici quelques jours dans notre prochain article.

.

En résumé : le Mexique c'est fantastique (et à Zipolite on peut voir plein de ...ites :)  On fait de la rime :)  (merci M.-C. :)

.

On vous embrassse très fort et à très vite

.

Nous

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 10:21, le 24/02/2009, Huacachina

San Pedro de Atacama & el Salar d´Uyuni

.

Hola tout le monde:)

.

Nous voici de retour au Chili d'où nous écrivons cet article. Nous venons de passer un mois entre 3'700 et 5'000 mètres d'altitude, la clâââââsse :) et sommes heureuses de retrouver le niveau de la mer.

.

Revenons à notre départ du charmant village de San Pedro de Atacama au Chili que nous vous présentons ci-dessous :

.

Ruelle de San Pedro de Atacama

.

La jolie église du village

.

Et voilà, c'est tout :)

.

On a vraiment beaucoup aimé cet endroit paisible, bien que surpeuplé de touristes en cette saison.

.

Nous sommes donc parties pour 3 jours d'aventures, en 4x4, sur le territoire bolivien. Notre groupe se composait de 12 personnes reparties dans deux jeeps TOYOTA :) Les meilleures :) Nous avons eu la chance d'avoir comme chauffeur, Valerio, un gentil bolivien, très bon guide expérimenté et conducteur hors pair. Sur les douze personnes, nous accompagnaient : 4 Australiennes à moitié nues (on vous expliquera ci-dessous), 3 Chiliens de Santiago prêts pour l'élection de Mister Uyuni (ça aussi on vous l'expliquera plus tard), une Suissesse et une Chilienne. Une équipe d'enfer... :)

.

Très vite notre groupe nous a beaucoup fait rire... Lors du passage à la frontière bolivienne à plus de 4'000 mètres, il neigeait, un vent glacial soufflait et les 4 Australiennes étaient vêtues de mini-shorts, décolletés et tongs, quel gag ! Notre périple s'annonçait burlesque.

.

Après avoir chargé nos bagages sur le toit de la jeep et fait pipi dans la nature, en route pour l'aventure ! Directement, nous avons pu admirer la Laguna Blanca puis avons roulé jusqu'à la Laguna Verde. Sa superbe couleur est due à l'importante concentration en carbonate de plomb, de soufre, d'arsenic et de calcium. Un vent glacial souffle en permanence sur la surface du lac, le couvrant d'une brillante écume verte et blanche, comme de la mousse. Splendide :) Merci au Lonely Planet pour toutes ces informations :)

.

La Laguna Verde avec en arrière plan, le volcan Licancabur qui culime à 5'920 mètres

.

Voici la mousse au premier plan, nous en avions plein les chaussures :)

.

Superbe montagne colorée sur notre chemin

.

Puis nous sommes arrivées au Salar de Chalviri qui jouxte les thermes de Polques où les plus courageux d'entre nous (donc pas nous :) pouvaient aller se baigner dans le petit bassin à plus de 35º.

.

Dans le petit bassin, les courageux se baignent.

.

Vue du Salar de Chalviri

.

Après une petite grimpée à 5'000 mètres et la découverte du champ de geysers de Sol de Mañana, nous sommes arrivés au refuge, perdu au milieu de nulle part, dans lequel nous allions passer la nuit.

.

Nous 3, au sommet de la colline qui domine le refuge où nous avons passé la nuit

.

Après un bon repas, tout le monde a filé aux plumes, sauf nous bien entendu :) Car nous sommes de véritables déesses de l'altitude :) Toujours très heureuses et conscientes de la chance que nous avions de nous trouver au milieu de paysages aussi grandioses ! Une fois leur sieste terminée, nous sommes partis à la découverte de la fabuleuse Laguna Colorada.

.

La superbe Laguna Colorada

.

Ce lac rouge vif à 4'278 mètres, doit son intense coloration aux algues et au plancton qui prospèrent dans l'eau riche en minéraux. Ici nichent les 3 espèces de flamants d'Amérique du Sud. Nous fûmes sous le charme de la beauté des lieux et nous y avons passé plus d'une heure à se promener, s'imprégner de la magie de l'endroit et admirer les nombreux alpaguas et flamants. Quel bonheur :)

.

Trio de flamants sur la Laguna Colorada

.

Magnifique arrière-train d'alpagua dominant la laguna :)

.

Nous deux très heureuses :)

.

.

Gentil alpagua photogénique devant la Laguna :)

.

De retour au refuge, un thé et des biscuits nous attendaient, alors que tous les autres membres de notre groupe étaient devinez où ? Au lit, bien entendu :) Quelle ambiance :) Heureusement, tout cela n'a pas du tout perturbé notre joie de vivre.

.

Notre refuge était des plus sommaires, il y faisait un froid glacial et nos matelas était peu confortables, mais nous y étions préparées psychologiquement donc avons géré la situation :) Par contre, les trois hommes chiliens de notre groupe l'étaient moins. Leurs préoccupations étaient de savoir quand ils pourraient se doucher et charger la batterie de leur rasoir électrique.... En plein milieu du désert...quelles angoisses... :)
.
C'est enchantées que le lendemain nous partîmes à la découverte de nouveaux paysages incroyables. Pour commencer, nous nous sommes arrêtés à l'Arbol de Piedra, sculpté par le vent et l'érosion.

.
Le fameux arbre de pierre

.

Puis nous avons roulé, roulé et encore roulé dans un désert en appercevant des troupeaux de superbes vigognes (animal à la laine la plus fine et donc la plus chère au monde :), puis avons longé de nombreuses lagunes aux couleurs impressionnantes.

.

Une des superbes lagunes

.

Quelle beauté et quelle grâce ces flamants roses :)

.

.

Notre dernière halte lors de cette journée fut le volcan Ollague, toujours en activité. Nous avons donc pu l'observer fumer et aussi nous promener sur ses restes de lave.

.

Les restes de lave du volcan et des cailloux sur la droite :)

.

Notre deuxième nuit, passée dans le charmant village typique de Villa Martin, fut tout aussi "confortable" que la première. La famille qui nous a hébergés était adorable et nous a concocté un repas succulent aggrémenté de vin :) Notre nuit fut très courte car réveil à 4h pour aller admirer le lever du soleil sur le Salar d'Uyuni.

.

Au réveil, quelle surprise de voir la neige tomber :( Nous pensions que le soleil ne se lèverait pas ce matin malgré l'optimisme de Valerio (vous souvenez-vous ? notre chauffeur :) Et il avait raison !!!!!! Ouf !!!! Yeapah !!!! :)

.

Nous avons roulé à vive allure sur ce salar immaculé, par moment tout feu éteint, pour enfin sortir de la jeep et y marcher, y sauter et "laper" ce sel ! (oui, nous l'avons goûté, c'est du tout bon :)

.

Notre arrivée sur le salar avant le lever du soleil

.

Nous 3, sautant de joie sur ce si beau salar :) Nous reconnaissez-vous ?

.

Al - Syl - Flo :)

.

Nous avons admiré le lever du soleil, seules, car tous les membres de notre groupe étaient... devinez où ? non, pas au lit :), mais enfermés dans les jeeps, transis de froid. Effectivement, il faisait vraiment très froid, mais nous sommes passées outre et nos nombreux sauts nous ont bien réchauffées :) Quel bonheur d'avoir le salar rien qu'à nous :)

.

Que d'émotion... premiers rayons du soleil

.

Syl, enfin de longues jambes :)

.

Une fois le soleil levé, les couleurs bleutées matinales se sont dissipées pour laisser place au blanc immaculé du salar.

.

.

.

Quelle puissance !!!!! Incroyable !!!!! Puis en route pour l'Ile d'Incahuasi, perdue au milieu du salar, où notre petit déjeuner en plein air composé d'exquis pancakes (sorte de crêpes épaisses) nous attendait. Quel pied :) Nous étions aux anges :)

.

Nous sommes parties arpenter les chemins de cette ile magnifique aux milliers de cactus avec une vue panoramique sur tout le salar. A nouveau, renversant... sublime.... :)

.

.

Flo, entre deux cactus :) dominant le salar

.

Nous avons traversé longuement le salar avec arrêt photos de perspective que nous vous laissons découvrir :

.

Al entre les cuisses de Syl :)

.

Flo écrasant Al :)

.

Syl, la magicienne et Flo en lévitation :)

.

Al et ses chaussettes bleues portant Syl qui n'a plus ses longues jambes :)

.

Et pour terminer, des sauts de nous 3 euphoriques :)

.

Al :)

.

Syl :)

.

Et Flo :)

.

L'aventure touchait bientôt à sa fin. Nous longeâmes encore les mines de sel.

.

Nos jeeps Toyota. La grise fut la nôtre :)

.

Monticules de sel

.

Puis, nous quittâmes le salar après l'avoir quand même aperçu recouvert d'eau. Fantastique ! On se croirait sur une plage polynésienne :)

.

.

Arrivées à Uyuni, ville poussièreuse, nous n'avions pas vraiment le courage d'embarquer dans un bus de nuit bolivien (donc, inconfortable au possible... et dangereux par la même occasion :) et avons donc passé la nuit sur place.

.

Le lendemain, nous partions pour Sucre en faisant halte à Potosi.... mais tout cela, lors de notre prochain article qui suivra tout bientôt :)

.

Cette expérience dans ces paysages boliviens est inoubliable et restera à jamais gravée dans nos coeurs et nos têtes :) Nous avons adôôôôôôré !!!!!! et comme disait frère Nico : GRANDE BOLIVIA !!!!!

.

Nous allions oublier de remercier chaleureusement les feuilles de coca que nous avons assidûment mâchées durant ce périple et grâce à qui nous avons pu surmonter le soroche (= mal de l'altitude). Merci à vous, chères hojas de coca

.

Et pour ceux qui ne le save pas : "la hoja de coca no es droga" :) La feuille de coca est verte et la cocaïne est blanche :) comme dirait Evo (Morales :)

.

Nous espérons que tout aille bien pour vous tous, chers lecteurs :) et nous vous disons : hasta pronto :)

.

Nous vous embrassons tendrement.

.

Nous

 



Commentaires (9) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 03:43, le 24/01/2009, Salar de Uyuni

El Camino del Vino & Nord de l'Argentine

.

Coucou et en route pour notre premier article en 2009 :)

.

Nous espérons que vous avez bien festoyé et perdu votre petite bedaine depuis :)

.

Reprenons donc là où nous en étions restées : Santiago, la veille de l'arrivée de Simone et Roland.

.

C'est avec une immense joie que le 25 décembre à minuit nous les avons aperçus, depuis le toit de notre superbe hôtel, descendant de leur minibus. Quelle joie de les revoir ! Nous avons partagé un verre et papoté longuement avant de nous mettre aux plumes car, dès le lendemain, nous partions à la découverte des domaines viticoles et vinicoles :) chiliens.

.

Le programme qu'ils nous avaient concocté était tout simplement PARFAIT ! Vive vous Si & UU (uncle underground)  :) 

.

Un des superbes domaines que nous avons visité

.

Nous avons slalomé en minibus entre les magnifiques vignobles, accompagnés d'Irène...euh.. pardon, Renée, notre adorable guide si cultivée, ainsi que de notre chauffeur Juan. L'ambiance était au top niveau et nous avons attaqué les visites et dégustations de bodegas en fin de matinée avec comme première halte, le domaine Veramonte dans la Vallée de Casablanca. Roland, notre petit écolier, était muni d'un calepin afin de prendre toutes les notes possibles pour son école d'oenologie :)

.

Nous, très heureux dans les vignes

.

Puis nous sommes descendus dans la Vallée de San Antonio à la découverte du fabuleux, incroyable, suprenant domaine Matetic qui cultive ses vins selon les idées de Rudolf Steiner : la biodynamie. Selon Monsieur Steiner, le ciel, les étoiles, la lune et la position des astres ont une influence sur les plantes, donc les vignes :) Il faut donc en tenir compte lors des travaux de la terre, de la vigne et même lors de la mise en bouteille des vins.

.

Les vignerons bio utilisent toute une panoplie de moyens qui nous semblent plutôt "alternatifs" comme la corne de vache remplie d'une bouse et qu'on enterre, les poules qui picorrent les vilains verres destructeurs (on a bien pensé à toi Pa Guy :) et on en passe. Bref, visite des plus instructives !

.

Roland "victime" de la biodynamie du lieu :)

.

Après un succulent repas dans ce même domaine, nous avons roulé direction Valparaiso, célèbre pour ses collines colorées. Après une arrivées des plus mouvementées dans les quartiers malfamés de cette ville portuaire, nous avons gravi les collines en ascenseur et avons enfin pu respirer et nous y installer. Promenade dans ces ruelles escarpées et colorées : de toute beauté.

.

La grisaille du temps n'enlève rien au charme des rues colorees de Valparaiso :)

.

Puis ce fut "apero-time" :) sur la terrasse fort accueillante de notre sublime hôtel. Merci encore à vous pour la délicieuse Petite Arvine de Simon Maye (non non, nous ne faisons pas de pub :)

.

Nous avons passé des heures sur cette terrasse à partager, échanger, rigoler... Fabuleuse soirée. Après une nuit courte mais combien bonne, 5 heures de minibus nous attendaient en direction du sud, plus précisément à Santa Cruz dans la Vallée de Colchagua. En chemin, nous avons fait une halte dans un champ de délicieuses fraises et en sommes repartis avec 2 kilos et demi de fraises :) Miam miam :)

.

Voilà nos 2.5 kilos de fraises :) que nous avons ingurgités en 2 jours

.

Un fois installés dans notre sublime hôtel Santa Cruz, nous sommes partis visiter le domaine du même nom. Impressionnant ! Téléphérique, visite de reproduction des maisons de différents peuples du Chili (Ile de Pâques, Mapuche et Aymara) et comme d'habitude pour terminer, une dégustation :)

.

Nous, toujours très heureux :)

.

Non, ne vous inquiétez pas, les verres ci-dessous n'étaient pas utilisés pour la dégustation, quel dommage :)

.

.

.

Après cette visite, nous sommes rentrés à l'hôtel pour partager un apéro au bord de la piscine, suivi d'un repas mitigé mais Ô combien agréable (et oui, l'espadon, n'est pas forcément bon :)


.

Cette dernière nuit fut à nouveau courte mais intense :) Nous avons beaucoup ri et distribué les quelques fraises restantes aux employés de l'hôtel.

.

Le lendemain était le dernier jour passé en leur si agréable, charmante et enrichissante compagnie :) Nous avons pris la route direction Santiago en nous arrêtant au domaine Santa Rita pour notre dernière visite accompagnée d'un succulent repas. A nouveau, fabuleux domaine, vieille cave de toute beauté et excellents vins !

.

.

La vieille cave qui a résisté a un puissant tremblement de terre 

.

Et pour profiter des derniers instants passés ensemble, nous nous sommes installés dans la jolie cour intérieure entourée d'un parc fantasique ! Que d'émotions... Ces 3 jours furent un enchantement ! Merci de tout notre coeur, chers Si & Ro, vous êtes merveilleux !

.

Syl, Si & RO-UU-VI :)

.

De retour à Santiago, nous avons raccompagné Si & Ro à l'aéroport et dès le lendemain, nous y sommes retournées afin d'aller chercher les nouveaux pieds tout blancs ci-dessous :) Devinez à qui ils appartiennent ?

.

.

A Florence :) qui est venue nous rejoindre pour voyager avec nous jusqu'à Lima. Nous avons été heureuses de nous retrouver et très fière d'elle d'être arrivée à bon port. Après une nuit à Santiago, nous avons quitté le Chili pour l'Argentine, à Mendoza. Cette ville ne nous a pas vraiment plue et sommes rapidement parties plus au nord, à Salta.

.

Nous avons loué une voiture durant une semaine pour enfin aller découvrir les fabuleux paysages du nord argentin.

.

Nous avons roulé sur les routes peu goudronnées et escarpées de la Vallée Calchaquies, direction Cachi.

.

Paysages verdoyants de la Vallée Enchantée

.

Les cactus "Cardones" que nous avons vu par millier ! Fantastique paysage !

.

.

Cachi est un sublime petit village perché à plus de 2'200 mètres d'altitude. Un véritable bonheur, un havre de paix ! Nous avons erré dans ces ruelles avec le plus grand des plaisirs.

.

La superbe petite église de Cachi

.

Vinothèque que nous avons testée :)

.

Le lendemain, nous sommes parties en direction du sud, nous avons visité le charmant petit village de Molinos où nous avons dégusté le fameux thé de coca, réputé pour ses vertues en cas du mal de l'altitude.

.

Le thé de Coca

.

Puis nous nous sommes arrêtées au village suivant, Angastaco pour y passer la nuit. Nous avons dormi dans un motel, un peu délabré, mais pas le choix.

.

Dès notre réveil, nous nous sommes mises en route, pour rejoindre Cafayate, le village que nous avions tant apprécié il y a quelques semaines.

.

Beaux paysages de la Quebrada de las Flechas, sur le chemin menant à Cafayate

.


.

A Cafayate, nous avons retrouvé notre famille chérie qui nous ont à nouveau accueillies les bras grands ouverts. Nous aimons toujours autant ce petit village, malgré l'invasion des touristes argentins en vacances estivales. Nous y sommes restées quelques jours afin d'y faire la tournée des bodegas et avons poursuivi notre chemin dans la quebrada de las Conchas. Les paysages y sont sublimes, on se croirait dans le Grand Canyon :) roches orangées, rouges,...

.

.

Nous 3 dans la Quebrada de Las Conchas

.

.

Puis nous sommes revenues à notre point de départ, Salta, pour mieux repartir et attaquer la fantastiques région du nord, appondue à la Bolivie : la fameuse quebrada de Humahuaca. Là, nous nous en sommes mis plein la vue ! De toute beauté !

.

Nous sommes complètement tombées sous le charme du village de Purmamarca, où nous y avons passé deux nuits. Ambiance andine, marchés colorés artisanaux... enfin les Andes :) Les promenades sur ces montagnes colorées étaient magiques.

.

Une des superbes ruelles de Purmamarca

.

.

.

Nous avons assisté à une fête locale musicale. Tout le monde était très "joyeux". Bonne ambiance :)

.

.

.

Nous avons continué à sillonner la quebrada vers le nord. C'est un spectacle magnifique ! Où que tu poses ton regard, c'est inoubliable. Nous avons adoré cette région. Vive le nord argentin !

.

La Paleta del Pintor


.

Notre périple terminé, nous avons rendu notre voiture en parfait état !!! Youpihaaaaa :) et avons profité des derniers jours en Argentine pour s'empiffrer de la meilleure viande au monde : la gouteuse et si tendre viande argentine. Tu vas nous manquer :)

.

Notre dernier "Bife de Chorizo" argentin :(

.

Autre présentation de plat local : les empanadas, sorte de chaussons fourrés à la viande, au poulet ou au fromage

.
Les empanadas

.

Ça y est, après plus de deux mois passés en Argentine, nous la quittons pour de nouveaux horizons :)

.

Nous avons emprunté la route époustouflante reliant Salta à San Pedro de Atacama (au Chili), où nous nous trouvons actuellement. Nous avons grimpé à plus de 4'800 mètres d'altitude et à nouveau, avons pu admirer des spectacles à couper le souffle (dans tous les sens du terme :)

.

Quelques photos de la routes prises depuis le bus :

.

.

.

Un magnifique salar gorgé d'eau, d'oú le reflet parfait :)

.

 .

Cela fait donc plusieurs jours que nous nous trouvons à San Pedro de Atacama, charmant petit village entouré de volcans. Demain nous allons partir pour 3 jours de 4x4 dans le fabuleux Salar d'Uyuni. On s'en réjouit :) Puis, nous découvrirons la Bolivie.

.

Pour terminer, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous venons d'acheter 10 litres d'eau pour le salar :) mais non, ce n'est pas cela la grande nouvelle. Nous venons de changer notre programme : au lieu d'aller au Venezuela, nous allons nous envoler pour le MEXIIIIIIIQUE, Guatemala et Belize !!!  ARIARIBAYARIBA  :))))

.

Nous sommes aux anges :)

.

Voilà les dernières news. Nous espérons que tout aille bien et vous souhaitons encore une fois une magnifique nouvelle année. Que du bonheur à vous tous !

.

On vous embrasse très fort

.

Nous 

  

 

 



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 09:24, le 15/01/2009, Purmamarca