En voiture Simone...
c'est moi qui conduis et c'est toi qui klaxonnes :) Le plaisir de partager nos 365 jours autour du monde avec vous...



Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photos


Où suis-je actuellement ?




_______________________________

Newsletter

Saisissez votre adresse email

«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Le Belize et la fin de nos aventures :)

.
Coucou :)
.
C'est dans un
état "second", un mélange d'excitation et une sérénité totale, que nous rédigeons cet article, car dans moins de 24h nous serons dans un des nombreux avions qui nous rameneront au bercail :) Incroyable ! Ca nous semble presque irréel !
.
Revenons a nos dernieres semaines passées dans ce surprenant et peu connu pays qu'est le Belize, ancienne colonie britannique (l'anglais en est d'ailleurs la langue officielle). Nous partons donc a la découverte de ce petit bijou :)
.
Nous avons
quitté le Guatemala a l'aube, toujours chargées comme des mules, mais heureuses car il s'agissait d'un de nos derniers trajets en bus.
.
Syl avec "gros pataud 2"
.
Al et son "matos" :)
.
Apres quelques heures de bus et le passage de la frontiere nous voici arrivées au Belize.
.
Des notre entrée dans ce nouveau pays, qui nous était jusqu'alors inconnu, nous avons été agréablement surprises par tant de différences culturelles. On se croirait transportées en Afrique ainsi qu'en Jamaique. Fantastique ! :) En effet, c'est une société pluriethnique largement métissée : les créoles, descendants d'esclaves d'Afrique; les métisses, hispanophones d'origine maya-espagnole; les Garifunas, Noirs caraibes; des Indiens et des milliers de Chinois d'Arabes et d'Hindous (qui tiennent énormément de magasins). Un cocktail extraordinaire !
.
Notre bus nous a larguées au milieu de nulle part, au bord d'un carrefour
, avec comme mission : "héler un bus pour Dangriga".
.
Mission accomplie avec brio car 15 minutes plus tard nous nous retrouvions debout dans un bus bondé au milieu d'une foule de Garifunas. L'ambiance était folle. Nous avons ri tout le trajet :) Du jamais vu :)
.

Lors de ce trajet, nous avons d
écouvert une végétation luxuriante, normal car le pays est recouvert d'une immense foret tropicale qui s'ouvre sur la mer des Caraibes.
.
C'est par une chaleur
étouffante que nous sommes bien arrivées a Dangriga. Cette ville est un peu "étrange" et il y peu de raisons de s'y arreter si ce n'est d'etre passionné par la culture Garifuna ou de vouloir rejoindre une des magnifiques iles au large, appelées "Caye". Il n'y a quasiment pas d'infrastructures touristiques ici et de se dégotter un petit restaurant sympa releve de l'impossible... Nous avons uniquement trouvé un cheesburger et des galettes digestives :) pas jojo :) voila notre repas de Paques. Nous vous enviions sous vos tonnes de lapins en chocolat :)
.
Rue de Dangriga
.
Puis notre reve de terminer ce voyage en beaut
é sur une ile paradisiaque s'est réalisé :) En effet, ici il y a de quoi faire. La cote du Belize est une merveille naturelle, sa barrière de corail est la seconde plus grande au monde, après celle d´Australie et la premiere "vivante".Elle a été inscrite au Patrimoine mondial de l´UNESCO en 1996. En plus d´être la plus grande barrière de corail de l´hémisphère nord, elle est vraiment bien préservée, et offre un écosystème très divers, des centaines d´ilots et d´atolls, entourés de petites barrières de corail, avec sable blanc et eaux cristallines.

C'est donc sur la minuscule ile de Tobacco Caye, située a 30 minutes de bateau (ou plutot de barque :) de Dangriga, que nous avons passé quatre jours merveilleux.
.
Voici THE ile :) et a droite, notre bungalow sur pilotis ! Le pied ! :)
.
Nous nous sommes completement laiss
ées vivre au rythme local : lecture dans le hamac, marche de 10 minutes pour faire le tour de l'ile, poi, fantastique snorkelling entourées de poissons et de coraux fabuleux, observation depuis notre bungalow du ballet des raies et des "lucioles d'eau" et, pour couronner le tout, l'appel de la cloche au moment des délicieux repas. La belle vie...
.
Le charmant bar de l'ile qui vibre aux sons des chansons de l'Uncle Bob :)
.
L'ile etait envahie de milliers de magnifiques coquillages que nous n'avons bien entendu pas pu ramener.
.
.
Al, la Viking rassemblant ses troupes :)
.
Et bien entendu, tous les soirs, nous admirions les extraordinaires couchers de soleil les pieds dans l'eau depuis notre bungalow :)
.
.
Puis nous avons d
écidé de quitter ce petit coin de paradis afin de nous rapprocher de l'aéroport en vue de notre départ imminent et, par la meme occasion, de découvrir pour ces quelques derniers jours, une nouvelle ile : Caye Caulker.
.
Cette ile est beaucoup plus grande, l'ambiance toujours aussi détendue, les rues sont en sable et il n'y a pas de voitures si ce n'est quelques voiturettes électriques. Quel bonheur :)
.
Une rue :)

.
Une autre rue :)
.
A nouveau nous avons pris le rythme local : lecture,
écriture, poi, détente et sublime sortie en snorkeling durant laquelle nous avons nagé avec des raies et avons meme pu les toucher. Impressionant !
.
Et voila, nous arrivons au terme de notre fabuleux voyage...
Nous allons rentrer enrichies (non pas en argent :), heureuses et des projets plein la tete. Ceci est donc loin d'etre une fin, mais au contraire, une continuité :)
.
C'est dans une excitation completement folle que
demain matin nous voguerons jusqu'a Belize City afin d'y prendre notre premier avion. Dans 2 jours nous toucherons a nouveau le sol suisse. Vivement la raclette :) on n'en peut plus... :)))))
.
Dernier petit coucou a la mode belizeenne :) Peace & Love man :)
.
Nous vous embrassons tres fort et vous remercions de nous avoir suivies durant ces 365 jours :)
.
A toute !!!!
.
Nous, tres heureuses, vive la vie :)
.
ps : nous redigerons un dernier article
sur notre voyage d'ici quelques semaines...


Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 09:18, le 10/04/2009, Belize