En voiture Simone...
c'est moi qui conduis et c'est toi qui klaxonnes :) Le plaisir de partager nos 365 jours autour du monde avec vous...



Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photos


Où suis-je actuellement ?




_______________________________

Newsletter

Saisissez votre adresse email

«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Du sud au centre de l'Argentine

Coucou

.

Nous re-voilà depuis Cordoba, où il fait une chaleur suffocante. Une pensée pour vous qui êtes enfouis sous la neige :)

.

Nous poursuivons avec notre départ du Chili pour El Calafate (en Argentine), où se trouve le fameux et puissant glacier du Perito Moreno.

.

La ville d'El Calafate ne nous a pas beaucoup, voire pas du tout plue. En effet, la ville est trop touristique, on se croirait dans une station de ski VIP, style Verbier mais en moins beau :) Ici tout y est très très cher et les gens ne sont pas vraiment chaleureux. La ville est victime du succès du glacier et un flot de touristes y affluent quotidiennement. Nous ne nous y sommes donc pas attardées et sommes parties découvrir THE glacier. De toute beauté, impressionant !

.

.

Nous avons tout d'abord pris un "petit" bateau bondé de touristes pour aller observer le glacier de plus près.

.

Petit jeu : Cherchez Syl parmi la foule de touristes armés de leur appareil photo :)

.

Ensuite nous avons rejoint la terre ferme pour aller explorer les différentes vues depuis les nombreuses passerelles en métal :( Quel gâchis dans ce si beau paysage naturel !

Malgré tout, ce paysage reste magnifique. Le glacier fait plus de 50 m de haut, 5 km de large pour une longueur de 30 km ! Il avance tous les jours d'environ 2 m, ce qui provoque la chute d'énormes blocs de glace.

 

.

Après s'être promenées sur les passerelles afin de voir le glacier de haut en bas, nous sommes restées en admiration devant ce si beau paysage et avons eu la chance d'assister au vol de deux condors. Inoubliable.

.

 

.

Après ce bref passage en Argentine, nous sommes remontées en avion par le Chili pour rejoindre à nouveau l'Argentine, plus précisement Bariloche. Mais nous avons eu une petite surprise à la frontière chilienne... En effet, lors de notre visite à El Calafate, nous avons eu la grande joie de trouver du Gruyère ! Nous nous léchions déjà les babines à l'imaginer fondre sur des roestis, mais hélas lors du passage de la frontière, nous avons dû nous en séparer, car il est formellement interdit de faire entrer dans le pays (Chili) fruits, viandes, fromage etc... Et c'est du sérieux, car tous les sacs ont été effectivement fouillés. Quelle tristesse :(

.

Donc, nous sommes arrivées à Bariloche, appelé la soit-disant petite Suisse de l'Argentine... Point de vue paysage, montagne, lac, forêt, nous pourrions nous y croire ! Par contre, la ville et l'atmosphère y sont bien différentes. Encore une fois, tout y est très cher et touristique à souhait, comme partout en Patagonie. 

.

Au coeur du quartier "suisse", se trouvaient même quelques Saint-Bernard "mannequins", qui attendent les touristes prêts à payer pour un cliché avec eux. Quel business !  

.

Nous avons fait une tentative d'approcher un si joli bébé Saint-Bernard, mais avons été rejetées par sa maîtresse qui voulait de l'argent, bien évidemment. Que c'est triste !

.

.

Bariloche est aussi réputé pour ses chocolats, que nous avons dégustés mais qui ne nous ont pas vraiment convaincues.

.

Charmante vitrine d'une chocolaterie

.

Jolie enseigne de fondue que nous n'avons même pas dégustée

.

En résumé, comme la météo n'était pas des plus clémentes et que nous commencions sérieusement a en avoir un peu marre du froid, nous pris la direction de Buenos Aires, en faisant une dernière halte en Patagonie (ouf, bientôt fini) à Puerto Madryn.

.

Puerto Madryn se situe à proximité de la péninsule Valdès, très réputée pour l'observation des baleines et autres monstres marins :) Nous avons à nouveau loué une voiture, qui n'arrivait pas à la cheville de notre ex Ford Deep Purple et avons parcouru durant deux jours les longues routes monotones de la péninsule, pour pas grand chose. En effet, nous avons été très décues. On ne peut qu'observer les animaux (lions de mer, etc) de très loin et en restant derrière des barrières.

.

Nous & notre voiture Pearl sur les routes de la Péninsule Valdès

.

Heureusement, nous avons quand même eu la chance d'assister à un magnifique coucher du soleil en compagnie de quelques baleines et avons côtoyé une colonie de pinguins si choux, durant des heures. 

Ouf ces deux choses ont sauvé notre escapade ! Nous étions déprimées avant d'apercevoir ces rigolos pinguins :)

.

Sublime coucher de soleil

.

 .

Mme Pinguin protégeant ses oeufs

.

Pendant que M. Pinguin se dore la pillule au soleil :)

.

La famille au grand complet :)

.

Après des heures de routes interminables, nous avons rendu la voiture et avons directement pris un bus pour Buenos Aires, enfin loin du Sud :) Bbye ou plutôt adieu la Patagonie :)

.

Pour conclure avec la Patagonie autant chilienne qu'argentine, nous ne vous cachons pas que nous n'avons pas vraiment accroché et comme vous l'aurez peut-être constaté lors de ce récit, notre article a été difficile à écrire car le coeur n'y était pas.. La météo a aussi joué un rôle important, car elle n'était pas des plus favorables à l'exploration de ces magnifiques paysages. Bref, on a vu, on a vaincu et voilà :)

.

A notre arrivée à Buenos Aires, nous avons profité durant quelques jours de la chaleur et du beau temps et avons appris la venue imminente d'Anne-Lise et de Mireille (maman et tante de Sylvie). Nous nous sommes dons afférées à trouver un nid douillet pour les recevoir et quelques jours plus tard, elles sont bien arrivées malgré le choix de la compagnie Alitalia en pleine crise :)

.

Retrouvailles émouvantes, après tous ces mois de voyage.... Elles étaient aussi nos premières visites :) Bravo Ma ! :)

.

Nous avons passé notre première journée à flâner dans le joli quartier de San Telmo (quartier des antiquaires :)

.

Le lendemain, direction la fameuse Boca où nous nous sommes promenées dans le célèbre quartier coloré, le caminito, entre les danseurs de tango, artistes des rues et même le sosie de Maradona ;) que nous n'avons malheureusement pas réussi à insérer dans ce blog.

.

Ma et Mi à l'entrée du caminito

Superbes couleurs !

.

Puis, sur la route qui nous menait au stade, nous avons rencontré un stand de supporters déchainés chantant l'hymne entraînante de la Boca et qu'Anne-Lise a rejoints :)

.

Maison aux couleurs du maillot de la Boca en face du stade

.

Dès 18h30, le quartier devient passablement dangereux. Tous les magasins ferment et il est vivement recommandé de quitter ces lieux au plus vite. Nous avons donc pris le taxi et sommes rentrées dans notre cher San Telmo.

.

Pour changer un peu d'air, nous avions prévu une petite escapade de deux jours en Uruguay, plus précisément à Colonia del Sacramento, magnifique petit village colonial portugais hors du temps, classé patrimoine mondial de l'UNESCO. Après moins de 2 heures de bateau grand confort, nous avons posé les pieds sur le sol uruguayen et quel bonheur ! Après une semaine passée à Buneos Aires, ce fut une joie de voir de la végétation et d'entendre à nouveau les oiseaux chanter. Enfin du calme, on respiiiire de l'air pur :)

.

.

Nous sommes tombées sous le charme de cette bourguade. Ces ruelles et ses pavés nous ont conquises.

.

.

La fameuse ruelle des soupirs. Tout le monde photographie CETTE maison :)

.

Le lendemain matin, nous avons repris le bateau pour Buenos Aires, avec un peu d'avance sur le programme prévu :), pour retourner visiter les monuments du bouillonnant centre ville. Dommage pour le théâtre en rénovation, le sacré Obélisque :) l'avenue la plus laaaarge du monde que nous avons traversée :) et avons bu un jus dans le célèbre café Tortoni qui a conservé tout son charme de l'époque.

.

Le lendemain, nous avons dû nous rendre au Terminal de Bus, l'un des plus grands que nous ayons vu avec plus de 80 voies, ce qui a permis à Ma et Mi de partager avec nous l'organisation de notre voyage. D'autant plus que le choix de ce bus était important pour nous car nous allions y passer plus de 18 heures. Nous avons donc fait plus longtemps que prévu, Ma nous aidant à faire la queue :) dans les différents guichets.

.

Puis nous sommes enfin parties visiter le quartier de Recoleta, son super marché artisanal, son impressionnant cimetière, dégustation de succulentes glaces au dulce de leche et musée des beaux arts.

.

Epuisées, nous sommes rentrées à l'hôtel pour nous préparer au super show de tango que nous avions loupé le premier soir, faute à un souper bien arrosé et animé par le sympathique patron italien. 

.

Le spectacle était de toute beauté, tel un véritable show hollywoodien : paillettes, chevaux, orchestre, danseurs, chanteurs.... A nous en mettre plein la vue ! Inoubliable :)

.

Danseurs de tango, mais dans la rue cette fois-ci 

.

Le dernier jour, nous avons flâné dans les ruelles animées de San Telmo en arpentant les nombreuses brocantes.

.

Puis, comme d'habitude, la soirée s'est terminée par un succulent souper. Comment ne pas résister à cette si tendre, goûteuse, exceptionnelle viande argentine !!!!  On l'adore :)

.

LA VIIIIIIANDE ARGENTINE :) Que rico !!!!!

.

Et voici nous 4 lors de notre dernière soirée

.

Merci encore à vous deux d'être venues et merci encore à toi, Ma, pour tout :) On t'envoie plein de bisous :)

.

Nous rattrapons gentiment notre retard et d'ici Noël, nous espérons être à jour :) 

.

Nous vous souhaitons d'ores et déjà de joyeuses, belles, sublimes, sympatiques et chaleureuses fêtes de fin d'année ! Nous pensons fort à vous tous et vous embrassons tendrement :)

.

Nous, au chaud :)

 



Publié à 04:07, le 12/12/2008, Buenos Aires
Mots clefs :
Ajouter un commentaire
Page précédente
Page 10 sur 25